AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
« L E V I C O R P U S ! »
Bonjour à toi Invité! La communauté Levicorpus t’accueille dorénavant dans son havre de paix qu'est Poudlard. Pour cela, il ne te suffit que d'une seule chose : clique sur le bouton inscription. Te laisseras-tu tenter par l'aventure ? Wink



 

Partagez
 

 [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amyhana S. Greene

FONDADORABLE ░ 6EME ANNEE

❃ FONDADORABLE ░  6EME ANNEE
Amyhana S. Greene


▌Messages : 630
▌Âge réel : 10/11/1995
▌Âge du perso : 23
▌Avatar : Rihanna
▌Année à Poudlard : 6ème Année


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé
▌Gallions : 13

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitimeJeu 27 Juin 2013, 14:49





Amyhana S. Greene & Théodore A. Vans
© Never-Utopia


    Amyhana fut étonnée d'entendre le Serpentard répondre favorablement à sa proposition. Sa phrase fut cependant noyée par le brouhaha que fit un élève de première année en bousculant deux chaises et en tombant de celle sur laquelle il s'était assis. Après avoir rangé ses affaires, Amyhana aida le jeune élève à remettre les chaises en place et à se relever, pendant que, près de la porte de la bibliothèque, son partenaire de travail l'attendait. Elle était étonnée de voir que le Serpentard n’avait fait aucune remarque au jeune étudiant. Elle s'était attendue à une remarque acerbe de sa part, mais il n'en fut rien. Tous deux prirent donc la direction du parc, dans un silence quelque peu gênant. Dès lors qu’ils atteignirent la grande porte les menant à l'immense étendue d'herbe, Amyhana sentait qu'elle se détendait. La douce brise qui y soufflait l'apaisait, et elle se sentait déjà mieux. Elle en aurait presque oublié le Serpentard qui marchait à ses cotes. Presque. Ce dernier sifflait un air qu'elle ne connaissait pas, et semblait, à sa manière, apprécier tout comme elle le calme du parc.

    Un calme relatif cependant. En effet, samedi après-midi oblige, de nombreux élèves flânaient, riaient, se chamaillaient gentiment sous les arbres, profitant du soleil et des premières semaines de l'année.
    D'un pas décide, Amyhana se dirigea droit vers son endroit favori : un arbre planté non loin du lac, d'où l'on pouvait sentir l'odeur particulière qui émanait des eaux profondes. L'avantage de cette localisation, était sa tranquillité et le fait que cet emplacement permettait aux élèves qui s'y installaient de ne pas être vus des autres étudiants.
    Les deux élèves allaient donc être parfaitement tranquilles pour boucler ce devoir qui les exaspérait tant. Amyhana n'avais même pas demande l'avis du Serpentard quand à la décision de se poser à cet endroit, et, honnêtement, n'en avait cure. Après tout ils étaient là pour travailler, et s'il n'était pas content, advienne que pourra. Posant ses affaires – et  son postérieur par la même occasion – Amyhana ferma les yeux quelques secondes, savourant la sensation que lui procurait le vent en s'engouffrant dans sa chevelure. Prise d'une envie soudaine, elle en changea la couleur ; ils devinrent bruns et courts, alors que seulement quelques secondes auparavant ils étaient teintés d'une belle couleur rouge. Le matin même, elle avait choisis d'assortir ses cheveux à l'une des couleur représentant sa maison, dans le but, inconsciemment, de montrer au Serpentard que même s'il partageaient un devoir, il ne partageait pas le même foyer.

    Une fois cela fait, la jeune fille sortit sa plume, son encre, et son parchemin très partiellement remplis. Déjà, les idées fusaient, et elle s'activa donc au brouillon à tout écrire maladroitement, reliant les thèmes qui se complétaient par des flèches. Le jeune homme assis à sa gauche avait également repris sa plume en main, et travaillait ardemment. Il semblait donc que la décision de continuer le devoir dehors était fortement bénéfique pour les deux étudiants. Une fois que toutes les élucubrations de son cerveau furent couchées sur le papier, Amyhana se tourna vers son partenaire, afin de lui montrer son plan. Mais celui-ci, absorbé par son parchemin, ne la remarqua pas tout de suite, et la jeune fille put donc l'observer à sa guise. Ce jeune homme l'intriguait. Il n'avait pas du tout réagit de la manière dont elle l'aurait pensé, et l'avait surprise par deux fois dans la journée. Peut-être n'était-il pas aussi insupportable qu'il ne le laissait voir. Il fallait préciser aussi, que la Métamorphomage avait le jugement facile, même si ce trait de caractère s'était quelque peu atténué au fur et à mesure de ses années à Poudlard. A cause de ses préjugés, et du temps qu'elle prenait pour accorder sa confiance aux autres, Amyhana avait perdu des amis. Meàllan par exemple. Les deux Gryffondors avait été de proches amis durant leurs premières années à Poudlard, mais Amyhana ne s’était jamais vraiment totalement ouverte à Meàl, qui s’était lassé de sa compagnie. Elle avait d’ailleurs aperçut le jeune homme dans le parc, accompagné de Ruby. Il était évident qu’Amyhana s’en voulait, mais elle ne pouvait pas changer qui elle était. Cette difficulté à faire confiance aux autres venait de son enfance, et il était vraiment très dur pour elle de s’attacher aussi rapidement qu’un individu lambda. Ne souhaitant pas s’attarder une fois de plus sur ses souvenirs, elle secoua la tête et reporta son attention sur le Serpentard, qui, de toute évidence, était trop concentré pour remarquer que la jeune fille souhaitait lui parler.
    C’est en le regardant plus attentivement qu’elle comprit pourquoi autant de filles lui courraient après ; il était vraiment beau. Ses yeux étaient légèrement plissés sous la concentration, et quelques mèches de sa coiffure balayée par le vent caressaient doucement son front. Sans comprendre pourquoi, Amyhana se sentit rougir. Habituellement, elle ne faisait pas tant attention au physique, mais pour une raison inconnue celui de Vans ne la laissait pas indifférente. Elle se fustigea mentalement. *Réveille-toi ma grande, tu es là pour travailler* se réprimanda-t-elle.

    « Où en es-tu ? De mon côté j’ai fait un plan détaillé du devoir, j’ai besoin de ton avis. »

    Non moins chamboulée, Amyhana essayait difficilement de se redonner contenance.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
❝AMYHANA S. GREENE❞
« Les mots peuvent faire beaucoup. Ils peuvent nous émouvoir, ils peuvent nous toucher, nous faire pleurer, nous mettre en colère, nous rendre heureux, nostalgiques, anxieux... Mais parfois, ils ne sont pas clair, et camouflent des mensonges, ou omettent la vérité. Mais quand je te dis que je t'aime, crois-moi, c'est une vérité. » PAR PEPPERLAND


Dernière édition par Amyhana S. Greene le Jeu 29 Aoû 2013, 12:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://levicorpus.forumactif.org
Theodore A. Vans

ϟ ADMIGNON ░ 6EME ANNEE ET BATTEUR

ϟ ADMIGNON  ░  6EME ANNEE ET BATTEUR
Theodore A. Vans


▌Messages : 995
▌Âge réel : 28/11/1996
▌Âge du perso : 22
▌Avatar : Francisco Lachowski
▌Année à Poudlard : 6e


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé
▌Gallions : 62

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitimeJeu 27 Juin 2013, 23:22




Amyhana & Théodore
Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment !

Théo et Amy venait de quitter la bibliothèque pour se rendre dans le parc. Les deux étudiants avaient décidés de continuer leur devoir commun au parc, estimant pour eux qu’il serait plus agréable de le faire. Les deux jeunes s’étaient donc rendus, dans un silence de mort, dans la belle étendue verte que leur offrait le parc. A peine après avoir passé la grande porte, Théo respira un grand coup. Quel bonheur. L’air frais lui remplit les narines avec une odeur très agréable. Il aimait beaucoup le parc. C’est ici qu’il passe la plus grande partie de sa scolarité. Il passe le temps en réfléchissant sous un arbre, en lisant ses livres couché sur l’herbe et, parfois même, étudie. C’est le regard perdu qu’il contemple l’étendue d’eau que forme le lac, les hautes tours du château qui semblent toucher le ciel… Il adore cet endroit. Avant de s’avancer, Théo observa le parc un instant. Evidemment, un samedi matin, il y avait beaucoup d’élèves. Trop, à son goût. Il aimait se retrouver seul dans un endroit, et avait un petit coin de paradis où peut d’élèves se rendaient. Mais pas question de le montrer à sa partenaire.

D’ailleurs, c’est là même partenaire qui venait de le laisser en plan à l’instant où je vous parle. Théo n’avait pas remarqué que la Gryffondor s’était déjà avancée et, dans un léger soupir, daigna à la suivre. A vrai dire, ce devoir en binôme ne l’arrangeait pas. Il ne la connaissait pas du tout et, pour tout dire, n’avais jamais vraiment trouvé une quelconque raison de s’y intéresser. Après avoir rejoint Amyhana, le jeune Serpentard s’assit à ses côtés. Pas trop proche non plus, mais assez pour qu’ils puissent se parler. Il la regarda s’assoir avec élégance, si l’on peut dire. C’est vrai, elle avait un certain charme. Elle avait un beau teint hâlé, de beaux yeux marron et une belle chevelure rouge, d’ailleurs assortie à sa maison. Le temps pour Théo de prendre son parchemin, sa plume et son encre qu’une autre jeune femme s’était assise à côté de lui. Il fut surpris, au début, avant de se souvenir que sa partenaire du jour était une Métamorphomage. Quand on ne s’y attend pas, ça choque. Les cheveux de la rouge & or étaient devenus bruns et s’étaient raccourcis. Même comme ça, elle restait jolie.

Bon, assez perdu de temps. Théo se replongea dans son cours. Il avait une page, un parchemin et comptait bien remplir ce dernier jusqu’à ce qu’il soit tout noir. Le vert & argent se concentra dans son travail. Il avait entouré dans son livre plusieurs parties intéressantes qu’il s’empressa de rédiger soigneusement sur son parchemin. Il avait découpé son devoir en trois parties, mais il restait à présent à savoir comment Amyhana avait organisé son devoir, et comment ils allaient s’organiser au final. Le cerveau en compote, il avait envie d’arrêter un instant. Mais il se dit que s’il voulait en finir au plus vite, toute pause serait à rejetée. Il continua donc ardemment son travail. Il ne lui restait plus beaucoup de choses à écrire quand il s’aperçut qu’Amyhana lui parlait. Elle voulait son avis sur un plan qu’elle avait fait. Théo le regarda attentivement. Il avait l’air correct. Et puis, si ça pouvait faire plaisir à la Gryffondor. Il désigna deux phrases sur le plan de la jeune femme.

« Ouais, c’est intéressant. Je pense juste que la partie là n’est pas obligatoire, mais si tu veux, on peut la laisser. »

Il regarda sa partenaire. Les yeux dans les yeux. Il fut le premier à détacher son regard et à se replonger dans son devoir. Mais il n’avait pas envie de continuer maintenant. Il posa son livre à côté de lui, mis les mains derrière la tête et se posa dos contre l’arbre. Il ferma les yeux un moment. Trop de réflexion tuait la réflexion, et trop réfléchir n’était pas bon pour lui. A force, il s’embrouillait et il ne parvenait plus à rien. Il laissa le doux vent caresser son visage et aurait presque pu s’endormir s’il ne se savait pas accompagné. Une minutes ou deux plus tard, il rouvrit les yeux. Rien n’avait bougé, et la jeune femme assise à ses côtés était resté la même. Ou alors, elle avait encore changé de coupe entre temps avant de se raviser, mais cela l’aurait étonné. En parlant de ça, son don l’intriguait. Il n’avait jamais vu de métamorphomage de sa vie. Il savait juste qu’ils étaient capables de modifier leur apparence. Il était curieux, et certaines questions le démangeaient. Il choisit la moins stupide.

« Dis-moi, ton don la, tu le contrôle où il en fait qu’à sa tête ? Je veux dire, c’est selon ton humeur, ou bien… »

Cela peut ressembler à une question idiote, mais le Serpentard ne connaissait rien de la Métamorphomagie. Il fit un sourire charmeur à la jeune femme en attendant une réponse.

BY .TITANIUMWAY


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ne prie pas pour que ta présence se remarque,
mais pour que ton absence
se ressente...

« Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.» ©️    sleeping ∆ monday.


Dernière édition par Theodore A. Vans le Ven 22 Aoû 2014, 20:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amyhana S. Greene

FONDADORABLE ░ 6EME ANNEE

❃ FONDADORABLE ░  6EME ANNEE
Amyhana S. Greene


▌Messages : 630
▌Âge réel : 10/11/1995
▌Âge du perso : 23
▌Avatar : Rihanna
▌Année à Poudlard : 6ème Année


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé
▌Gallions : 13

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitimeMer 03 Juil 2013, 22:03



Amyhana S. Greene & Théodore A. Vans
© Never-Utopia



    Aux dires du jeune Serpentard, celui-ci trouvait son plan de devoir intéressant, même si d’après lui certaines parties n’étaient que fioritures.
    Jugeant qu’il devait avoir raison, elle garda les dites parties pour sa conclusion, afin de relancer son devoir sur une autre thématique proche de celle qu’ils se devaient d’étudier.
    Motivée, et désireuse de finir sa corvée, elle se remit ardemment au travail, traçant avec frénésie les phrases construisant peu à peu son devoir. Elle avait la structure, les arguments, les exemples à donner… ne restaient plus que la rédaction. Et pour cela, Amyhana était douée.
    Jouer avec les mots, construire de belles phrases… cela restait sa spécialité. Sa préceptrice lui disait souvent qu’elle avait la chance de pouvoir écrire sur n’importe quel sujet avec peu d’informations, grâce à la qualité de son écriture.
    La jeune fille était presque certaine que sans cela, elle n’aurait pas obtenu les BUSES suffisantes pour lui permettre de suivre le cursus de ses rêves.

    Fière du travail qu’elle avait déjà accomplis, Amyhana releva la tête de son parchemin et souffla quelque peu. Avec délectation, elle fit craquer ses jointures, avant de saisir le livre que son partenaire avait apporté et de le rapprocher d’elle. Elle complétait à présent l’une de ses sous partie en citant quelques-uns des nombreux exemples figurant dans l’ouvrage emprunté au Serpentard.
    Avec fierté, elle remarqua que son parchemin était maintenant bien rempli, recouvert de sa fine écriture droite, alors qu’il était encore plus qu’incomplet lors de son départ de la Bibliothèque. L’étudiante avait eu raison de les trainer dehors, et songeait à s’attribuer le mérite de la future réussite de leur devoir.

    Le jeune homme semblait par ailleurs en avoir fini, ou prenait peut être simplement une pause. Il est vrai qu’Amyhana n’aurait pas été contre faire de même, mais elle préférait finir ce qu’elle avait commencé tant qu’elle était inspirée, de peur de ne perdre rien qu’un seul mot qui lui venait à l’esprit. Car Amyhana était quelqu’un qui se déconcentrait très rapidement, et elle devait toujours user du maximum de sa volonté pour finir chaque projet qu’elle entreprenait, en particulier lorsque cela concernait les cours et les exercices.
    Après avoir rédigé les trois quarts de son devoir, Amyhana s’octroya néanmoins un temps pour souffler, et pour profiter des rayons de soleil qui lui caressaient la nuque. La jeune fille ferma lentement les yeux. Inspiration, expiration… Elle se sentait bien. Cet endroit tranquille avait toujours eu l’effet d’un calmant sur elle. Lorsque qu’elle avait envie de pleurer, ou de crier, elle s’asseyait à l’ombre de cet arbre et fermais les yeux, chantonnant souvent et inconsciemment à mi-voix un air qui lui passait par la tête. C’était d’ailleurs ce qu’elle était présentement en train de faire, avant de se stopper net, coupée par l’agréable voix de Théodore Vans.

    « Dis-moi, ton don là, tu le contrôle où il en fait qu’à sa tête ? Je veux dire, c’est selon ton humeur, ou bien… »

    La phrase énoncée avec un petit sourire séducteur ne surpris pas l’étudiante le moins du monde. Elle était habituée à ce genre de questions de la part des curieux qui n’avait jamais côtoyé un ou une Métamorphomage. Ce don avait d’abord été une tare à ses yeux, et lors de ses premières années à Poudlard, elle avait tout mis en œuvre pour cacher aux autres sa condition, pour ne pas se faire trop remarquer. Cela avait été peine perdue, car lorsque qu’elle entrait dans une colère foudroyante, elle ne pouvait empêcher son physique de changer en conséquence. Même maintenant, elle en était encore incapable, même si elle se contrôlait de mieux en mieux. En revanche, ce qui l’étonnait c’était justement que ce soit lui, Théodore Vans, Serpentard endurci, qui lui pose cette question. Elle ne pensait pas qu’il remarquerait ses capacités, ni même qu’il en accorderait la moindre attention. Elle avait toujours pensé qu’il avait tout dans le physique, mais rien dans la tête, et elle fut forcée d’admettre qu’elle s’était trompé sur son compte : il faisait bel et bien attention aux personnes qui l’entouraient.

    « Ça varie plus ou moins, ça dépend dans quel état d'esprit je me trouve. Parfois, mes émotions sont tellement fortes qu’il m’est impossible de maitriser les changements de mon apparence… »

    Elle marqua un court silence, puis reprit avec un sourire aux lèvres.

    « C’est… déstabilisant certaines fois, pour moi comme pour les autres d’ailleurs. Mais je me contrôle de mieux en mieux ! Si j’en ai envie je peux tout de suite changer la forme de mon nez, et lui donner l’apparence d’un bec de canard par exemple ! »  Ria-t-elle.

    Elle ne connaissait pas les raisons qui l’avait poussé à lui répondre avec autant de précision, tout comme elle ne connaissait pas celles qui avaient contribué à ce qu’elle trouve la voix du Serpentard agréable quelques minutes auparavant. Décidément, le soleil commençait à lui taper sur la boite crânienne. Elle avait trouvé beaucoup trop de points positifs à son goût au jeune homme ! Et pourquoi n’avait-elle pas privilégié une réponse courte à son interrogation au lieu de lui raconter sa vie ? Elle allait passer pour une fille niaise, elle en mettrait son doigt à couper, et ce n’était pas du tout pour lui plaire…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
❝AMYHANA S. GREENE❞
« Les mots peuvent faire beaucoup. Ils peuvent nous émouvoir, ils peuvent nous toucher, nous faire pleurer, nous mettre en colère, nous rendre heureux, nostalgiques, anxieux... Mais parfois, ils ne sont pas clair, et camouflent des mensonges, ou omettent la vérité. Mais quand je te dis que je t'aime, crois-moi, c'est une vérité. » PAR PEPPERLAND


Dernière édition par Amyhana S. Greene le Jeu 29 Aoû 2013, 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://levicorpus.forumactif.org
Theodore A. Vans

ϟ ADMIGNON ░ 6EME ANNEE ET BATTEUR

ϟ ADMIGNON  ░  6EME ANNEE ET BATTEUR
Theodore A. Vans


▌Messages : 995
▌Âge réel : 28/11/1996
▌Âge du perso : 22
▌Avatar : Francisco Lachowski
▌Année à Poudlard : 6e


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé
▌Gallions : 62

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitimeJeu 04 Juil 2013, 22:47




Amyhana & Théodore
Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment !

Un samedi ensoleillé, une vue magnifique, rien à faire de la journée, qui aurait pu dire que Théo travaillerait dans ces conditions ? Personne. Ce n’était pas dans ses habitudes de travailler le samedi. En de pareilles journées, il aimait flâner sous un arbre, livre à la main, ou tout simplement réfléchir à son avenir. C’était quelque chose qu’il pratiquait très souvent. Il avait son petit coin de paradis, son oasis comme il aimait l’appeler. Là, il était sûr que personne ne le dérangerait, qu’il aurait tout le loisir de s’adonner à ses rites quotidiens. Le Serpentard aimait par-dessus tout la tranquillité que lui offrait cet endroit. En période d’examens, c’était ici qu’il venait se ressourcer, décompresser, car oui, notre Serpentard est un grand stressé. Cela lui arrive de perdre ses moyens pendant les examens corsés, le stress engendrant le stress, plus rien ne va plus. Il avait d’ailleurs failli rater un de ces examens favoris. Pour quelques points, il avait risqué de ne plus suivre cette matière.

Théo venait de questionner sa partenaire au sujet de son don de Métamorphomagie. Il avait conscience qu’elle pouvait en avoir marre de ce genre de question, que beaucoup devaient lui poser, mais sa curiosité dévorante ne lui laissait pas le choix. Il avait envie de lui demander, et c’est ce qu’il fit. Elle lui répondit avec une légèreté qui surprit notre jeune Serpentard. Il savait pertinemment qu’elle ne l’aimait pas vraiment, voire pas du tout. Et pourtant, elle venait de se livrer ouvertement à lui, avec, qui plus est, une touche de rigolade. Théo ne savait pas vraiment quoi répondre à cela. Il s’attendait simplement à un oui ou à un non, mais là, elle venait de lui délivrer une phrase complète. Elle lui expliqua qu’elle savait transformer sa bouche en bec de canard.

« Euhm, oui, c’est plutôt intéressant. »

Le Serpentard laissa échapper un léger rire. Il venait d’imaginer sa partenaire avec un bec de canard et l’image l’amusait. Il regardait maintenant la feuille d’Amyhana. Elle était plutôt bien remplie. Il regardait à présent la sienne. S’il voulait finir son devoir au plus vite, il devait vraiment s’y mettre. Il se reconcentra cinq minutes. Mais seulement cinq minutes. De toute façon, il n’avait plus qu’à remettre au propre son parchemin. Théo sortit sa baguette de sa poche. Il la fit tournoyer entre ses doigts, chose qu’il s’amusait à faire quand la réflexion était sollicitée. Le Serpentard faisait jaillir des petites étincelles rouges de sa baguette. Il trouvait cela divertissent, mais assez lassant. Il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. La quelque moitié des élèves étaient rentrée à l’intérieur du château, ce qui laissait désormais place à un parc tranquille. Tant mieux, cela serait plus facile pour réfléchir.

Les pensées du Serpentard étaient hantées par ses projets nocturnes. Il avait pris l’habitude, depuis quelques temps, de sortir pendant la nuit avec deux de ses amis, Anastasia et Orion. Orion, pace que c’était son meilleur ami, et Anastasia car ils se connaissaient tous les deux depuis la première année et n’ont jamais cessés de se dépanner. Autre avantage : Anastasia était préfète. C’était en quelque sort la taupe de leur groupe et, grâce à elle, ils connaissaient les rondes des préfets et pouvaient les éviter en toute sûreté. Avoir des amis, ça a du bon. Ils formaient tous les trois une sorte de bande, et s’adonnaient ensemble aux frissons d’une sortie tardive et de non-respect des règles. C’était l’une des choses que Théo trouvait le plus excitant dans ce château. Après le Quidditch, bien sûr.

En parlant de Quidditch, le jeune homme se demandait quand allait se dérouler leur premier match cette année. Car oui, notre Théo national était batteur dans l’équipe de Quidditch de sa maison. Il se débrouillait bien dans ce sport et y consacrait une bonne partie de son temps, à s’entraîner seul ou avec les autres membres de l’équipe. La seule chose qui le dérangeait, c’était que l’une de ses coéquipiers était la fille qu’il le moins supporter dans cette école. Mais il arrivait à surmonter cette animosité pour le bien de l’équipe et pour son plaisir personnel.

Théo replongea son regard vers Amyhana. Cette fille... Elle avait quelque chose qui l’intriguait, et en même temps qui l’attirait. Il ne savait pas quoi, mais elle ne le laissait pas indifférent. Était-ce le fait qu’elle ne soit pas comme les autres ? Il y avait aussi le fait qu’elle était particulièrement belle. Elle avait quelque chose. Le Serpentard ne savait pas pourquoi, mais il ne la lâcha pas des yeux pendant un moment. Peut-être pour l’une des trois raisons. Ou les trois. Il se ressaisit. Théo était un séducteur, certes, mais il n’était pas du genre à tomber sous le charme de quelqu’un. Il aimait se rapprocher des filles dont il savait qu’il n’avait pas beaucoup, voir aucune chance. Et, c’est vrai, c’était le cas de sa partenaire.

« Je ne sais pas où tu en es, mais pour ma part, j’ai terminé. »

Le Serpentard fourra ses affaires dans son sac. Il ne se releva pas tout de suite, ce n’aurait pas été décent d’abandonner sa partenaire alors qu’ils avaient partagés le même devoir, et la moitié de leur journée. Il posa son sac à ses côtés et observa la tranquillité du lac. C’était la chose qu’il aimait le plus dans cet endroit : son calme. Avec un léger sourire sournois, qui était resté gravé sur son visage au fil des années, il se tourna vers sa partenaire.

« Tu étais sérieuse tout à l’heure ? Tu sais vraiment faire un bec de canard ? »

Question curiosité, le Serpentard était sans doute le numéro un. Quand une question lui passait par la tête, il ne pouvait pas s’empêcher de la poser, au risque même de blesser la personne. Mais tant qu’il avait sa réponse, cela lui importait peu. Il ne savait pas comment la Gryffondor allait réagir. Peut-être en avait-elle marre des questions stupides du serpentard, mais vu sa réponse de tout à l’heure, Théo en doutait un peu.

BY .TITANIUMWAY


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ne prie pas pour que ta présence se remarque,
mais pour que ton absence
se ressente...

« Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.» ©️    sleeping ∆ monday.


Dernière édition par Theodore A. Vans le Ven 22 Aoû 2014, 20:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amyhana S. Greene

FONDADORABLE ░ 6EME ANNEE

❃ FONDADORABLE ░  6EME ANNEE
Amyhana S. Greene


▌Messages : 630
▌Âge réel : 10/11/1995
▌Âge du perso : 23
▌Avatar : Rihanna
▌Année à Poudlard : 6ème Année


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé
▌Gallions : 13

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitimeJeu 29 Aoû 2013, 15:21



Amyhana S. Greene & Théodore A. Vans
© Never-Utopia




    Pour conclure, nous pouvons énoncer les similitudes entre les réactions moldus face aux sorciers et les réactions sorcière face aux mold…

    Non, NON ! Elle ne pouvait décemment pas finir ce devoir par une de ces conclusions écrites à la volée. Là était le problème d’Amyhana. Elle aimait particulièrement les choses bien faites et ne pouvais se contenter d’un devoir avec une conclusion qui reprenait en moins d’une phrase quasiment l’intégralité de son parchemin. Il fallait trouver LA conclusion. Celle sur laquelle le professeur allait s’arrêter, et repenser entièrement le devoir d’un autre œil. Quelque chose qui ne soit pas banal, et qui permettrais à la jeune fille d’avoir – comme c’était souvent le cas en Etude des Moldus – la meilleure note.

    Ayant grandis chez les moldus, elle ne pouvait se résoudre à obtenir une note simplement satisfaisante. Cela aurait été honteux pour elle. *Allez Amy, on se reconcentre !* essayais-t-elle de se motiver. Seulement, la fatigue commençait à se sentir, et elle n’avait qu’une envie : s’allonger dans l’herbe et se reposer, l’esprit libre de toute entrave (ce qu’était ce devoir). Mais elle ne devait pas y penser ; elle venait de prendre deux minutes de pause et c’est pour cela que la jeune fille n’arrivait plus à formuler ses pensées. Elle avait coupé son inspiration en plein vol, et le regrettais amèrement maintenant. Elle le savait, pourtant, qu’il fallait qu’elle continue sur sa lancée tant qu’elle n’avait pas bouclé sa corvée, mais la tentation avait été trop grande en voyant son coéquipier lâcher son parchemin pour se reposer quelques minutes. Amyhana secoua la tête, fis de nouveau craquer les jointures de ses doigts – Dieu qu’elle aimait faire cela, même si elle savait que cela pouvait être désagréable pour les autres – puis tint son parchemin d’une main et pris la décision de relire son écrit. Elle allait peut être, de cette façon, pouvoir s’attarder sur les détails qui ferais de sa conclusion une parfaite ouverture sur un autre sujet. Et, en effet, cela fonctionna, après quelques minutes de relecture, sa main courait de nouveau pressement sur son parchemin.

    Elle mit un point final à son devoir, le relut entièrement et ne put contenir l’exclamation de joie qui s’échappa de sa bouche.

    « FINIIIIIIIIIIIIIIT !! »

    Et, sans grâce aucune, s’étala dans l’herbe avec un immense sourire. Elle ferma les yeux quelques secondes, profita des rayons du soleil qui caressaient sa peau. Le calme régnait désormais, les élèves avaient dû rentrer dans le château. Ce n'était absolument pas pour déplaire à Amyhana, qui se sentait tellement en paix avec elle-même qu'elle aurait pu s'endormir. Elle se déconnecta tellement de la réalité, plongée dans cette sensation de bien-être, qu’elle sursauta vivement lorsqu’elle entendit la voix de son camarade.

    Elle l'avait vaguement entendu le Serpentard lui indiquer qu'il avait terminé son devoir, pendant qu'Amyhana elle-même essayait de boucler le sien. Il avait même ris quelques secondes sans qu'elle ne puisse en connaitre les raisons précises, et cela l'avais attendrie. Elle ne devait pas. Elle savait que c'était un bourreau des cœurs, et qu'il enchaînait les conquêtes. Elle avait l'impression qu'elle n'allait pas tardé à devenir la prochaine "cible", et étrangement cette idée ne lui paraissait pas désagréable. À cette réflexion, elle se serait giflée. Elle ne devait pas oublier comment il était, ni comment il jetait ses conquêtes. Elle ne devait pas non plus faire l'impasse sur ses fréquentations. Ce type traînait avec Anastasia Lockhart. Sans qu'elle ne sache pourquoi, elle ne pouvait pas sentir la préfète. Enfin, si. Elle avait une petite idée sur le pourquoi du comment. Cette fille lui faisait énormément penser à Ashley, la seule amie qu'Amyhana ait eu étant petite. La Serdaigle dégageait la même beauté froide que la traîtresse qui se disait son amie, et de ce fait la jeune fille faisait un blocage émotionnel. Amyhana la fixait toujours avec le même regard noir, et il lui semblait qu'Anastasia l'avais remarqué. Ou peut-être que non.  Il était de toute évidence clair que tout contact avec cette fille était prohibé. Elle imaginait déjà l’air dédaigneux et supérieur que lui lancerait la préfète si elle n’osait ne serait-ce qu’un jour lui adresser la parole… Mais peut-être se faisait elle des idées, peut-être que la préfète était aux antipodes de ce qu’elle suspectait. Amyhana devait apprendre à relativiser, chose qu’elle travaillait.

    Reportant son attention sur Théodore, elle se rendit compte qu'elle l'avait fixé d'un regard éteint – qu'elle avait toujours lorsqu’elle se perdait dans ses élucubrations – et secoua la tête de gauche à droite. Elle devait passer pour une dégénérée. Le jeune homme lui demandait si elle était vraiment capable de métamorphoser son nez en un bec de canard, comme elle le lui affirmer quelques minutes auparavant. Elle décida de le faire mariner quelque peu.

    « Ça te travaille n'est-ce pas ? »

    Elle commençait à avoir l'habitude de ce genre de comportement vis à vis de son don, et habituellement cela l'agaçait. Mais, inexplicablement, pas cette fois. Elle souhaitait engager la conversation car elle savait que, ayant tous deux finit leur devoir commun, leur interlude allait toucher à sa fin. Et Amyhana n’avais aucune envie de rester seule cette fois, même si pour cela elle devait se tenir en compagnie d’un garçon qu’elle pensait ne pas apprécier. Qu’est ce qui avait changé depuis ce matin ? Elle avait tout d’abord rechigné à le retrouver, puis maintenant ne voulais plus s’en défaire. Lunatique ? Certainement. Elle lui avait même fais partager son coin secret du parc sans même s’en rendre compte, ni s’en formaliser.  Avec malice, elle se prêta à une sorte de jeu de séduction qu'elle n’aurait jamais cru capable de débuter.

    « Je peux te le prouver, mais qu'est-ce que j'y gagnerais en échange ? » Questionna-t-elle, tout en plaquant sur son visage un sourire mutin.

    Elle avait conscience de jouer avec le feu, de jouer à un jeu qu'elle n’avait jamais expérimenté, mais les faits étaient là. Ce jeune homme l'attirait, sans qu'elle-même n'ai pu le prévoir, et à l'idée d'entendre de nouveau son rire, son cœur tressaillit.

    Sans compter que, sans mauvais jeu de mot, elle pouvait grâce à son don essayer de lui clouer le bec.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
❝AMYHANA S. GREENE❞
« Les mots peuvent faire beaucoup. Ils peuvent nous émouvoir, ils peuvent nous toucher, nous faire pleurer, nous mettre en colère, nous rendre heureux, nostalgiques, anxieux... Mais parfois, ils ne sont pas clair, et camouflent des mensonges, ou omettent la vérité. Mais quand je te dis que je t'aime, crois-moi, c'est une vérité. » PAR PEPPERLAND
Revenir en haut Aller en bas
https://levicorpus.forumactif.org
Theodore A. Vans

ϟ ADMIGNON ░ 6EME ANNEE ET BATTEUR

ϟ ADMIGNON  ░  6EME ANNEE ET BATTEUR
Theodore A. Vans


▌Messages : 995
▌Âge réel : 28/11/1996
▌Âge du perso : 22
▌Avatar : Francisco Lachowski
▌Année à Poudlard : 6e


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé
▌Gallions : 62

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitimeLun 14 Juil 2014, 22:40




Amyhana & Théodore
Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment !

*Elle veut jouer ? On va jouer...* Ce fut la première pensée qui traversa l'esprit de Théodore. Les jeux de séductions, il adorait. Toutefois, l'habitude voulait que ce soit lui qui lance la partie. Mais cette fois ci, et curieusement, ce ne fut pas le cas. C'était Amyhana qui semblait vouloir commencer. Ce n'était pas sans surprendre le Serpentard. Pourquoi cette fille, qui pourtant ne pouvait pas le saquer, venait subitement de changer de comportement ? Un métamorphomage change plutôt de coiffures, de physique, mais pas aussi facilement de comportement. Au tout début de la journée, Théo avait immédiatement ressenti en la jeune fille une amertume profonde en sa personne, tout comme le dégoût de partager cette journée en sa compagnie. Mais curieusement, le vert&or ressentait une tout autre atmosphère dorénavant. Qu'est-ce qui avait donc pu la faire changer en si peu de temps ?

Était-ce le charme du Serpentard qui avait ensorcelé Amyhana ? Peut être. Celui-ci avait l'habitude de susciter ce genre d'émotion avec les filles, mais ne se serait sûrement pas attendu que cela se passe avec elle. Curieusement, Théo n'était pas contre le fait de rentrer dans ce jeu. Il savait qu'il ne pouvait pas se passer quelque chose avec elle, surtout pas. Une histoire avec une Gryffondor ? Sûrement pas. Sa réputation en prendrait un coup auprès de ses camarades. Et que dirait sa famille ?  Mais cette fille l'intriguait. Elle avait quelque chose qui ne le laissait pas indifférent. Était-ce son don de Métamorphomage qui la rendait si... différente ? Peut être que oui, peut être que non. Mais il savait que c'était dangereux de se laisser glisser dans ce jeu de séduction. Mais sa curiosité prenait le dessus : il voulait voir jusqu’où cela pouvait aller.

Alors, Théo laissa son côté séducteur prendre le dessus. Il se redressa un tantinet, un genou a terre l'autre plié. Il passa une main de ses cheveux ; c'était un tique, une mimique qu'il avait attrapé avec le temps. Un regard séducteur, plein de défi ; combien de filles avaient déjà succombé à ce regard ? Un sourire malicieux, un doux rire qui s'échappait de ses lèvres ; il ne laissait rien au hasard. Il se laissait attraper par le jeu et, en observant la jeune fille qui l'accompagnait, l'enjeu était de taille. D'autant plus qu'elle avait l'air de sortir les griffes ; Théo adorait ça. Il aimait les filles qui prenaient les choses en main (Sans mauvais jeu de mot hein ! Esprits mal tournés!). Enfin, peut être pas autant que les filles « sages », mais quand même. Cela changeait de ses « proies favorites » ; les filles inaccessibles, qui n'entraient pas dans le jeu aussi facilement que la jeune femme d'aujourd'hui. Mais c'était bien la première fois que c'était lui qui était « l'invité » de ce jeu dangereux.

« Hum, c'est dangereux ce que tu es en train de faire, tu joues avec le feu là... »

Tous ces mots prononcés sans quitter les yeux d'Amyhana. Théo rompit le contact visuel d'un petit rire, avant de se plonger dans une réflexion profonde. Il était un peu pris au dépourvu, pour une fois, et ne savait plus quoi enchaîner, ni de quel façon le dire, mais il ne voulait pas lui montrer. Il porta alors un instant son regard lointain vers le lac, sa source d'inspiration. Le jeune homme se retourna vers sa partenaire ; le jeu n'allait pas s'arrêter là, loin de là. Il ne faisait que commencer.

« Je ne sais pas, dis moi ce qui t'intéresserait... Je te le donnerai peut-être, si tu le mérites... »

BY .TITANIUMWAY


- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Ne prie pas pour que ta présence se remarque,
mais pour que ton absence
se ressente...

« Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.» ©️    sleeping ∆ monday.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]   [Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Sept 76] Se détendre en travaillant ? Faisable apparemment ! [PV Théo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La danse des sept voiles...
» tendre histoire
» Un verre pour se détendre...
» Hayleen Blackburn, un dinosaure au coeur tendre.
» Créatures rares et nommés - Angmar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« L E V I C O R P U S ! » :: Poudlard | Exterieurs :: ☬ Le parc ☬ :: Le lac-