AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
« L E V I C O R P U S ! »
Bonjour à toi Invité! La communauté Levicorpus t’accueille dorénavant dans son havre de paix qu'est Poudlard. Pour cela, il ne te suffit que d'une seule chose : clique sur le bouton inscription. Te laisseras-tu tenter par l'aventure ? Wink



 

Partagez
 

 [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Severus T. Rogue

ϟ 6EME ANNEE

ϟ 6EME ANNEE
Severus T. Rogue


▌Messages : 114
▌Âge réel : 05/06/1986
▌Âge du perso : 33
▌Avatar : Ben Barnes
▌Année à Poudlard : 6e année
▌Métier exercé : Étudier ... Encore étudier ...


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 9

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeLun 15 Juil 2013, 22:17


Le cours de potions fut bien monotone. Comme à son habitude, il avait terminé sa potion avant les autres élèves. Severus Rogue prit une expérience en la manipulation des ingrédients de type végétal aussi bien qu’animal. Le jeune homme garda son regard penché l’entièreté des deux périodes de l’après-midi. Il avait bien tenté de sourire et parler à elle … Il ne connaîtra jamais ce qu’aurait pu être la réaction de la jeune fille. Son regard fut resté fermé, dur et intimidant. Ses yeux noirs ne cherchèrent pas à plus l’observer attrapant les regards inquisiteurs de Sirius Black et James Potter. Ce fut une surprise de retrouver ces deux imbéciles toujours présents en le cours de potions. Une bien malheureuse surprise. Severus avait espéré ne pas les revoir dans ce cours pour se sentir plus libre, moins oppressé.

Alors que le cours touchait à sa fin, notre jeune homme ramena ses effets dans son sac calmement et n’observant aucunement autre personne. Habituellement, elle aurait eu droit à un petit sourire et une proposition d’aller se prélasser dans le parc. Mais non … Il la sentit passer et il ne relevant point la tête, les membres tendus. Ce fut à cet exact moment que le professeur Slughorn choisit pour venir parler au jeune homme. Perdu dans ses pensées, Severus ne l’avait nullement sentit arriver … Il sursauta légèrement et, poliment, fit face à Slughorn. L’expression joviale et tempérée de ce dernier laissait passer la bonne entente, mais Severus n’était pas dupe. Alors que son corps n’y paressait pas, de marbre, émotionnellement mort paraissait-il son esprit rigolait ironiquement. Cet homme était jaloux de lui.

- Monsieur Rogue. Encore une fois, vous avez su démontré vos talents en la matière et je fus largement ébahi par vos résultats aux Buses. Pourrais-je vous proposer à nouveau de faire partie …

- Non … Merci.

Affirma-t-il un peu difficilement à voix basse, mais il ne restait plus personne dans la salle de cours. Il était vrai « qu’elle » faisait partie du Club de Slug. Avant, Severus ne voulait pas laisser ses talents au su de tous et maintenant … Aurait-il pu utiliser ce club pour renouer avec elle ? Il n’en avait, étrangement, pas le courage. Il avait peur. Peur de … De la faire souffrir. Si elle ne voulait plus de lui, il n’insisterait pas. Hochant la tête comme pour demander une autorisation de partir, il eut la réflexion du professeur Slughorn.

Le sac sur ses épaules, le jeune homme sortit finalement du cours ses pas commencèrent à résonner sur la pierre des cachots faisant écho tout partout. La tête baissée, il marchait lentement et pour cause perdu dans ses pensées. L’année commençait difficilement et chaque jour semblait le rendre plus confus encore. Il devait oublier … Non, il ne le désirait pas. Pas elle. Quoique dorénavant, il devait se sentir fier d’être un Mangemort … Mais encore, il y avait « elle ». Un soupir sortit d’entre ses lèvres relevant la tête momentanément. Il la ramena bien vite. Jamais, il ne vit l’un des Maraudeurs. Effectivement, il n’avait qu’une seule envie : se vautrer sur son lit et … Dormir pour oublier.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Where do I go from here ?

¤ Quel est le vrai bonheur ? ¤
Le bonheur est une chose éphémère. Je l'ai appris il y a de cela maintes années déjà. Je ne le croyais pas pouvoir me revenir. Il y a réussi pour repartir de plus belle. Chaque chose que je fais n'est pas assez bien pour toi. Donc, je ne ferais plus que ce qui m'intéresse moi maintenant même si ... Si ...

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

ø 6EME ANNEE

ø 6EME ANNEE
Sirius Black


▌Messages : 144
▌Âge réel : 11/03/1995
▌Âge du perso : 24
▌Avatar : Marlon Teixeira
▌Année à Poudlard : 6ième année
▌Métier exercé : Maraudeur - Patmol


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang pûr
▌Gallions : 33

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Talent - déportation - différence - lucidité - fusée   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeMar 16 Juil 2013, 19:00

Et encore un autre cours de potions. Qu’il avait hâte d’en avoir terminé avec ceux-là! Sirius n’avait jamais compris pourquoi il continuait à aller à ses cours d’ailleurs. En plus de ne rien apprendre, il perdait du précieux temps qu’il aurait pu utiliser pour faire quelque chose de plus instructif. Mais bon, maintenant qu’il était là, il pouvait bien avouer que malgré sa ténacité, il passait la majorité du temps à rêvasser ou à dormir. D’ailleurs, c’était sûrement la raison pour laquelle il n’avait aucun talent avec les potions, ou du moins tout ce qui entourait un chaudron et des ingrédients. Or, il n’était pas le seul à penser ainsi : Remus et James, qui étaient dans le même cours que lui, l’accompagnaient souvent dans le monde de Morphée et Slughorn était assez intelligent pour les laisser faire. En plus d’être ennuyant, le cours avait été jumelé avec le groupe des Serpentards, ce qui rendait leur après-midi encore plus désagréable. Lorsque Sirius ne dormait pas, il espérait être sur un bâteau de déportés africains en route pour un autre continent.

Dans toute cette malchance, Sirius se lassait rapidement, à une différence près: parmi tous les Serpentards se trouvait une personne qui changeait souventle côté morose de leur journée de dur labeur mental et son nom était Severus Rogue. Oh, ce n’est pas parce que c’était un personnage intéressant, c’était surtout pour le fait que les Maraudeurs avaient pris l’habitude, depuis leur arrivée à Poudlard, de tout rejeter sur lui, et ils se faisaient un plaisir de lui rappeler tous ses tords. Un plat tombait par terre dans la Grande Salle…La faute de Severus. Des points étaient enlevés à Gryffondor…La faute de Severus [En fait, ça c’était vrai. Souvent, ils se faisaient prendre en train de « maltraiter » Severus par Picott, ce qui n’était jamais bon pour le pointage. Ah…le pauvre…Mais non je blague.] Serpentard obtenait des points…La faute de Severus. [Ça aussi c’était vrai, surtout en raison de son don pour les potions qui lui valait souvent TROP de points]. Bref, pour les garçons, tout était de sa faute.

Lorsque la fin du cours approcha enfin, Sirius réveilla ses deux compatriotes endormis et leur fit un signe de tête en direction de Rogue. James lui répondit d’un signe négatif mais Remus semblait pensif. Il finit par lui répondre par l’affirmatif. Si vous ne comprenez pas le langage secret entre Maraudeurs, ou que vous croyez que ce paragraphe manque de lucidité, ceci est tout à fait normal. En fait, après tant d’années à ridiculiser le pauvre Serpentard, ils avaient développé un code secret. Ainsi, les garçons avaient compris que Sirius comptait suivre Servilus après le cours et il leur demandait s’ils voulaient venir. James avait répondu non mais Remus oui. Simple, non?

Lorsque le professeur Slughorn annonça finalement la fin du cours, tous les trois se levèrent d'un bond à la vitesse d'une fusée. James contourna la table en se dirigeant vers Lily tandis que Remus et Sirius sortirent dans le corridor. Ils laissèrent passer les élèves en attendant de voir passer la petite tête noire. Finalement, celui-ci sortit en trompe sans même leur jeter un coup d’œil car, comme toujours, il avait la tête baissé et regardait le sol. Quel idiot. Après s’être lancé quelques regards, les garçons commencèrent à le suivre. Afin qu’il ne s’enfuit pas trop loin, Sirius  cria sans vraiment crier.

« Hey! Servilus! Pourquoi est-ce que tu continues de la regarder? Tu sais très bien qu’elle ne te reparlera jamais »

Il avait insisté sur ses derniers mots. Après tout, Sirius détestait les gens qui avaient des problèmes avec les sorciers moldus. Severus était tout un problème en son genre. Il ne lui avait jamais pardonné d’avoir insulté une Gryffondor, même si Lily ne faisait pas partie de la catégorie « amis ».

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Tumblr_luwgqhfRXZ1qic5s7o1_500
Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

ø 6EME ANNEE - PREFET

ø 6EME ANNEE - PREFET
Remus Lupin


▌Messages : 100


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 46

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeMar 16 Juil 2013, 20:44

La nuit précédent le cours de potion avait été désagréable, il sentait la pleine lune arrivait et sa se répercutait sur son humeur, son sommeil, son corps, tout. Bien qu'il était assidu en cours il s'était permis de s'assoupir pour celui de potion, tout d'abord parce qu'il trouvait ça ennuyeux et salissant. A chaque fois qu'il faisait équipe avec James et Sirius ( donc toujours ) il y'en avait toujours un pour pousser l'autre à faire une bêtise et nuire leur devoir et ce même lorsque Remus était d'une composition studieuse. Leur bêtise ne l'agaçait pas, ils arrivaient toujours plus ou moins à rattraper la chose pour ne pas ce coltiner un T. Et puis ses amis étaient comme ça, il les aimait ainsi, bien qu'il lui arrivait parfois de vouloir les assommés avec son livre d'Arithmancie.

C'est distrait qu'il prenait des notes alors que son regard se baladait dans la salle, un sourire étira ses lèvres en voyant une élève de Serpentard se faire éclabousser par sa potion, les gouttelettes en contact avec sa peau l'avait rendu jaune. Il donna un petit coup de coude à Sirius, qui était au centre de la table, pour lui désigner la maladroite. Il n'aimait pas particulièrement jugeait les gens d'après leur blason, ça voudrait dire qu'il pourrait aussi se permettre de le faire sur la pureté de sang, ce qui était complètement débile en soit. Mais c'était différent, cette fille là l'avait bousculé un matin dans la grande salle alors qu'il était en première année ( violemment, renversant l'encre qu'il avait en main sur son visage, ses cheveux et se répandant par la suite sur le sol ). C'était surement très puéril de se gausser d'elle maintenant alors que cet événement c'était passé il de ça cinq ans, mais lorsqu'on est enfant, les faits d'humiliations scolaire nous semble toujours plus acerbe qu'à l'âge adulte.

Un quart d'heure avant la fin du cours il eut le déplaisir de constater que Severus avait terminé bien avant les autres, il se demanda alors quel était son secret ? Pas que ça l'intéressait vraiment mais c'était tout de même irritant de le voir les surpasser dans un domaine. En voyant James dormir, il aida Sirius a fignolé leur potion, histoire de ne pas retirer des points à Gryffondor pour leur flemmardise.

C'est sans se faire prier qu'il suivit Sirius à l'extérieur de la salle, laissant James et Lily seuls. D'ailleurs il ne comprenait pas trop leur relation de " je t'aime moi non plus", mais il savait, peut-être plus que ses deux amis, que Lily était une fille bien avec des principes qui ne pourraient que les séduire. Il le savait car leur statut de Prefet leur permettaient de passer beaucoup de temps ensemble et donc de se laisser aller à la confidence.

« Hey! Servilus! Pourquoi est-ce que tu continues de la regarder? Tu sais très bien qu’elle ne te reparlera jamais »

A cette interpellation Remus se surpris à sourire, un sourire mutin. Oui c'était mal de le martyrisé ainsi, c'était presque injuste de toujours lui faire du rentre dedans car il ne leur plaisait pas, mais c'était vrai que ce garçon, bien que futé, ne l'était pas assez pour comprendre comment il fallait s'y prendre avec Lily. Et s'en être prit à elle, parce qu'elle était née dans une famille qu'elle n'avait pas choisie ( ce qui malheureusement lui causait des problèmes ) c'était franchement minable et il comprenait la souffrance de la jeune femme, lui aussi avait enduré les moqueries et la méchanceté gratuite. ( Ce phénomène bien que toujours présent dans sa vie était amoindrit car très peu de gens savaient pour sa lycanthropie à Poudlard, bien que Severus l'avait appris à ses dépends. )

Je ne pense pas qu'il saisira un jour, confia Remus à Sirius sans élever la voix. Et quelque part, il n'avait pas tort .

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] 30.28
Revenir en haut Aller en bas
Severus T. Rogue

ϟ 6EME ANNEE

ϟ 6EME ANNEE
Severus T. Rogue


▌Messages : 114
▌Âge réel : 05/06/1986
▌Âge du perso : 33
▌Avatar : Ben Barnes
▌Année à Poudlard : 6e année
▌Métier exercé : Étudier ... Encore étudier ...


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 9

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeJeu 18 Juil 2013, 02:36


Un cri strident se fit soudainement entendre. Le genre de bruit que vous détestez comme la peste et dont leur écoute vous donne l’envie de tuer, de provoquer un meurtre. Mais pas que. C’est aussi ce cri, mais surtout la voix s’annonçant qui vous faisait tiquer. Il avait voulu soupirer et se retourner pour faire face à cet imbécile appelé Sirius Black. Et dire qu’il était le frère de Regulus un jeune homme bien plus respectable à Serpentard. Quelle comparaison à faire ? Aucune. Les Black durent adopter Sirius, ce n’était pas possible.

Certes, revenons à cette peur. Cette peur qui fit se glacer les membres de Severus sur eux-mêmes. Il se fut tendu largement alors que son ventre eut mal … Une pointe de nervosité. Et le Maraudeur parlait « d’elle ». Notre jeune homme ne s’arrêta pas pour autant bien malgré avoir diminué sa vitesse sur le coup du réflexe. Plus il courrait, plus Sirius le rattraperait en plus … C’était comme un chien celui-là ou tout autre animal : plus on bougeait et plus l’animal s’énervait et s’excitait. Severus voulut atteindre sa salle commune non loin, mais il ne pourrait pas. Quitter ses deux imbéciles, car oui il avait bien entendu la remarque de Remus.

Malheureusement, ses sens lui dévoilèrent quelques pas en sens inverses tout comme des bavardages agréables, joyeux. Des premières années sans aucun doute et ils souhaitaient absolument retourner dans la Salle commune maintenant ! Pourquoi ne pouvaient-ils pas attendre après l’heure du repas du soir ? Mais non ! Tout cela pour l’agacer lui évidemment. Severus dut donc décélérer pour s’éviter à rencontrer d’autres Serpentard. Il ne désirait pas avoir honte de lui et cela devant des enfants de 11 ans. Lentement, il glissa sa main en direction de sa ceinture pour finalement toucher le bois de sa précieuse baguette magique totalement noire au cœur de phénix. Comme si sa baguette magique déterminait, en quelque sorte, sa personnalité : Severus était de noir … De l’extérieur tout du moins.

Sans en être conscient, le jeune homme sentit subitement son cœur. Il se fut mis à battre plus fort. Il était coincé entre les deux Maraudeurs et les 4 ou 5 jeunes Serpentard non loin. Il allait juste devoir attendre quelques instants. Il stressait à mort pour tout dire. Un regard vers ses arrières lui fit remarquer l’évidence même : Potter n’était pas avec eux. Fronçant les sourcils d’incrédulité, il aurait dû le savoir bien plus tôt. James n’aurait jamais hésité à lancer quelque chose à la suite de Sirius … Clair qu’il n’était pas présent.

- Je n’ai pas envie … Laissez-moi.

Avait-il laissé échapper dans un ton qui ne fut vraiment pas satisfaisant. Sa voix fut basse et sans conviction. Elle représentait un mélange de timidité et de crainte presque de la mélancolie … Cette nervosité face à l’écoute des mots la concernant elle. Certes, nous avions tout de même un agacement dans ces paroles dites rapidement. Severus voulait se débarrasser des deux Maraudeurs après tout.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Where do I go from here ?

¤ Quel est le vrai bonheur ? ¤
Le bonheur est une chose éphémère. Je l'ai appris il y a de cela maintes années déjà. Je ne le croyais pas pouvoir me revenir. Il y a réussi pour repartir de plus belle. Chaque chose que je fais n'est pas assez bien pour toi. Donc, je ne ferais plus que ce qui m'intéresse moi maintenant même si ... Si ...

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

ø 6EME ANNEE

ø 6EME ANNEE
Sirius Black


▌Messages : 144
▌Âge réel : 11/03/1995
▌Âge du perso : 24
▌Avatar : Marlon Teixeira
▌Année à Poudlard : 6ième année
▌Métier exercé : Maraudeur - Patmol


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang pûr
▌Gallions : 33

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeLun 22 Juil 2013, 17:16

Sirius savait que Severus avait une certaine crainte, mais surtout une résignation envers les deux Maraudeurs. Celle-ci ne venait pas simplement du fait qu’ils étaient ce qu’ils étaient. C’était aussi en raison de leur soudaine compassion pour Lily. Quel dommage!

Black aimait bien observer les réactions du Serpentard, surtout car il ne comprenait jamais pourquoi celui-ci ne répliquait jamais à leurs provocations. Pourtant, il voyait bien dans ses yeux toute l’irritation et la fatigue que cela lui apportait. Sirius se dit qu’il n’allait jamais le comprendre. Severus se permit simplement de dire quelques mots, encore plus banal que ce qu’il aurait pu penser de lui.

- Je n’ai pas envie…Laissez-moi.

Ah! Severus l’énervait. Il l’énervait car il tentait toujours de fuir. Quel trouillard il était lui!

- Tu n’as pas envie de quoi vieille peau?

Sirius fixa le jeune homme aux cheveux gras en avançant de quelques pas pour être plus proche de lui.

- Tu n’as pas envie de parler de la vérité? De laisser voir une autre de tes faiblesses?

Black se permit de rire.

- Tu es pitoyable. Tu n’as même pas les couilles de m’affronter tandis que tu as la baguette à la main.

Il lui prit la main d’un geste vif en y prenant la baguette du Serpentard. Sirius recula de quelques pas en brandissant la baguette du pauvre maltraité.

- Je pourrais aller la faire tremper dans une solution d’acide. Bon comme tu es, tu devrais t’en tirer non?

Et il continua à reculer en direction de la porte du cours de potions. Lorsqu’il fut arrivé devant celle-ci, il y jeta un coup d’œil puis sourit.

- Comme c’est dommage, ton joli professeur n’est pas là pour couvrir tes arrières.

Le regard de Sirius s’assombrit et fixa Severus durant quelques instants. Pris d’une certaine compassion, il finit par lancer la baguette aux pieds du jeune Rogue et lui disant

- Viens donc te battre comme un homme si tu le peux, trouillard.

Et il sortit sa propre baguette en faisant une révérence.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Tumblr_luwgqhfRXZ1qic5s7o1_500
Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

ø 6EME ANNEE - PREFET

ø 6EME ANNEE - PREFET
Remus Lupin


▌Messages : 100


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 46

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeLun 22 Juil 2013, 17:58

- Je n’ai pas envie…Laissez-moi.

Même lui le trouvait pitoyable et pourtant il lui avait cherché des excuses pour son comportement lâche plus d'une fois ( jamais à voix haute bien sûr ! Et puis quand bien même, il ne pouvait pas voir Severus, c'était un Serpentard. Une vipère qui le détestait autant que ses trois autres camarades, mais Remus avait eu l'habitude d'avoir été du côté des faibles et savait ce qu'il endurait. Après plusieurs années à l'avoir côtoyé, de loin et de près, le loup-garou avait cessé de lui trouver des excuses. Même enfant Remus ne s'était jamais laissé faire et n'avait encore moins tenté de faire fuir ses bourreaux en leur jetant un misérable " je n'ai pas envie, laissez-moi ", comme si ça pouvait franchement fonctionné ! Non, sincèrement, il n'aimait pas Rogue. Vraiment pas, plus les années défilées, plus il avait une aversion pour ce personnage. Les choix que nous faisons nous définissent et ceux que Severus avait choisi jusqu'à aujourd'hui, révulsait Remus.

Le Gryffondor suivit des yeux l'altercation entre Sirius et Rogue, il n'osait pas trop intervenir, dans ces moments-là, il valait mieux laisser son ami se défoulait que lui mettre des barrières. De toute manière il faisait sauter les barrières et aucune personne n'arrivait à le ressaisir. C'était Sirius, un impulsif à la tête haute qu'on ne vient pas titiller sans en sortir indemne.

Lorsque Black jeta la baguette de son ennemi à ses pieds il déglutit, il n'aimait pas ça du tout, mais alors pas du tout du tout. Il jeta un coup d'oeil dans la salle de potion mais James n'était plus là, Lily non plus. Il ne savait pas si faire interagir James dans cette histoire aurait amplifié les choses ou non ( en vérité il le savait, c'est juste qu'il désirait que ce ne soit pas le cas ) à l'évidence il n'était plus dans les parages donc la question ne se posait pas. Ensuite, si la rouquine avait été dans le coin ça lui aurait rendu service, car son statut de Prefet l'obligeait à stopper cette mascarade et se mettre à dos son meilleur ami n'était pas dans ses priorités, si seulement Evans avait pu être là !

Hésitant, presque timidement il se racla la gorge pour attirer l'attention de Sirius. Il vint lui chuchoter à l'oreille afin que lui seul l'entende.

Je ne crois pas que cela soit une bonne idée, nous sommes près de la salle commune des Serpentard. Il suffit qu'il y'ai un groupe qui sorte de nulle part pour qu'on soit prit en traitre, en plus de ça tu sais très bien que tu le rétamerais haut la main, c'est quasiment infantile de se battre contre une vipère lorsqu'on est un lion, un coup de patte et le reptile s'aplatit. Peut-être faudrait-il repoussait cette confrontation et en discuter avec James et Peter.

L'un de ses grands talent était de savoir manipuler les mots, ce qui en faisait un très bon diplomate. Il espérait l'avoir convaincu mais ressortir Severus de ses gongs était une autre paire de manche, il semblait hors de lui, il le comprenait, Sirius n'y avait pas été de main morte. Mais il le savait, si Rogue tentait quelque chose, ses belles paroles resteraient enseveli entre les pierres de ce cachot et Black serait incontrôlable et peu importe qu'il soit Prefet, loup-garou ou sorcier, il était son ami et il était prêt à risquer ses privilèges et sa place à l'école pour le défendre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] 30.28
Revenir en haut Aller en bas
Severus T. Rogue

ϟ 6EME ANNEE

ϟ 6EME ANNEE
Severus T. Rogue


▌Messages : 114
▌Âge réel : 05/06/1986
▌Âge du perso : 33
▌Avatar : Ben Barnes
▌Année à Poudlard : 6e année
▌Métier exercé : Étudier ... Encore étudier ...


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 9

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeLun 22 Juil 2013, 19:59

À quelque part au fond de lui, Severus savait parfaitement ne pas pouvoir s’en sortir avec quelques mots. Que les Maraudeurs allaient continuer et l’insulter, se moquer de lui jusqu’au bout … Pour engager le combat en bout de ligne. Il sera son poing droit durement sur la baguette magique qui au passage se trouvait cachée sous sa cape de sorcier : on se demandait comment Sirius Black fit pour voir cette dernière. À moins qu’il connaissait que trop bien notre Serpentard. Connaissant ses faits et gestes à décamper, mais restant tout de même sur ses gardes. Alors, que les trois premières insultes fusèrent terminant par un pauvre « pitoyable » Severus Rogue se retourna promptement pour faire face à Black maintenant si proche Remus un peu plus loin néanmoins. Il devait garder à l’esprit que les deux pouvaient l’envoyer choir au sol … Malgré que le deuxième avait cette sensation de bonté en lui, un peu comme elle en fait. Cela rendait malade Severus de qualifier l’un des Maraudeurs de bon … Parfois.

Maintenant, sa baguette magique à ses côtés, il tremblait un peu. De rage intérieure à résister pour commettre un meurtre. Bien vite, il serait en retenue ou pire. Quelle stupidité ce serait-il de briser le règlement devant un Préfet. Un Préfet peut-être bon parfois, mais qui ne négligerait en rien de le châtier à toute l’école en entier. N’ayant pu rétorquer en aucun cas, le jeune homme sentit sa baguette lui sauter des mains … Elle se retrouvait entre celles de Sirius qui retournait sur ses pas et comme s’il se trouvait drôle le provoquait d’un tour pendable. Severus n’avait guère réagit physiquement sauf de suivre aussi vite que possible l’autre laissant son sac en place près du mur.

- … Il

Avait-il commencé, mais s’obligea à ne rien dire concernant le professeur Slughorn. Peut-être Sirius, croyant qu’il ne craignait absolument rien de représailles du Directeur de Serpentard, irait jusqu’à vraiment mettre à exécution son idée … Mais non ! Apparemment, le Gryffondor manquait de courage alors que la baguette alla rouler jusqu’aux pieds de notre jeune homme. Quel paradoxe ! Sirius Black avait peur de se faire prendre. Un sourire en coin se jucha aux lèvres du jeune homme alors que ses yeux se baissèrent alors que son corps était en proie à une forte tension. Celle d’être toujours le dernier des imbéciles, de se faire toujours damner le pion par tout le monde, d’être vu comme un idiot … De ne jamais pouvoir faire montre de sa puissance, de sa force et … De ses pensées de cœur. Il tâchait d’inspirer et expirer convenablement avant d’éclater de rage ou de sanglots ce qui serait bien pire à son grand dam pendant que Remus racontait on ne savait quoi à Sirius.

- Lupin, tu es un Préfet et Black veut un duel apparemment. Tu ne fais rien ?

Sa voix de mise en garde fut grave malgré que non encore satisfaisante à son goût. Pas assez forte, trop faible comme lui. Comme toujours, il était trop faible. Pire, il venait de descendre les yeux au lieu de continuer à observer les Maraudeurs en plein visage. La maîtrise de soi clamée par l’Occlumencie. Mais puisque tous deux ne bougeaient nullement, Severus alla ramasser sa baguette magique et … Et avoir l’idée de passer pour une bonne personne, une victime aux yeux des gens de sa maison : ce qui ne devrait pas être difficile à accomplir.

- Que se passe-t-il là-bas ?

- Des gens se battent … ?

Et en parlant des louveteaux, ils approchaient leur naïveté à dix pieds dans le plafond. Deux garçons et une fille tous habillés de l’uniforme de Serpentard se trouvaient maintenant à quelques mètres derrière lui un peu … Un peu sous le choc à vrai dire. La honte de voir un Préfet de Gryffondor traîner dans les cachots près de LEUR maison et la honte de voir l’un des leurs aux prises avec les Maraudeurs ces derniers tristement célèbres auprès des verts. Ceux qui croyaient en l’individualisme des Serpentard se trompaient royalement. C’était plus ceux qui se soutenaient le plus : où vous vous ferez vos vrais amis après tout.

- Vous n’avez pas le droit d’être ici. Toi, va prévenir un VRAI Préfet.

Avait ordonné la jeune fille, une petite tête blonde, observant Remus Lupin sur un air mauvais intimidante malgré son jeune âge. Le garçon acquiesça laissant ses deux amis seuls avec les plus vieux. Un sourire malsain trônait sur le visage de Severus. Ces premières années n’étaient pas des moins que rien et, à quelque part, il se félicitait de leur naïveté. L’amitié Serpentard avait encore frappé.

- Tu veux toujours te battre Black ? Après tout, c’est tout ce que tu sais faire te battre comme un forcené.

Avait-il à nouveau ajouté sur un air se voulant ironique les yeux sur le jeune homme, mais d’une voix presque murmurée. Son corps, la peur l’entourait, car il ne souhaitait pas se battre sachant parfaitement perdre comme à chaque fois. À quoi bon se battre lorsque le résultat est connu à l’avance ? Les Gryffondor étaient des idiots. Ils se battaient toujours. Ils ne savaient faire que cela.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Where do I go from here ?

¤ Quel est le vrai bonheur ? ¤
Le bonheur est une chose éphémère. Je l'ai appris il y a de cela maintes années déjà. Je ne le croyais pas pouvoir me revenir. Il y a réussi pour repartir de plus belle. Chaque chose que je fais n'est pas assez bien pour toi. Donc, je ne ferais plus que ce qui m'intéresse moi maintenant même si ... Si ...

Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black

ø 6EME ANNEE

ø 6EME ANNEE
Sirius Black


▌Messages : 144
▌Âge réel : 11/03/1995
▌Âge du perso : 24
▌Avatar : Marlon Teixeira
▌Année à Poudlard : 6ième année
▌Métier exercé : Maraudeur - Patmol


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang pûr
▌Gallions : 33

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeLun 22 Juil 2013, 21:41

Tout cela avait mis Servilus dans une colère profonde, Sirius le savait très bien et c’était ce qu’il voulait. Par contre, les propos de Remus lui firent réaliser une chose : n’allait-il pas mettre le poste de Remus en danger en étant aussi peu discret? De plus, il était vrai qu’il se trouvait près des appartements des Serpentard, et il était aussi vrai qu’il y avait de jeunes gens qui se promenaient tels des vautours dans les corridors. Il se maudit d’avoir attendu aussi longtemps. Il aurait dû lancer la baguette dans un chaudron d’acide. Ça aurait été moins amusant, certes, mais plus discret. Tandis que son ambition descendait peu à peu, il regarda les jeunes Serpentard accourir vers Severus.

- Wow…

Il était dégoûté. Comment Severus faisait-il pour vivre avec lui-même? Comment faisait-il pour se laisser sauver la peau par des élèves de première année. Ayant été lui, il aurait préféré refuser l'aide des jeunes enfants et l'aurait confronté. Mais lui s'appelait Sirius Black et non Servilus Rogue

- Dire que tu te laisses sauver la peau par des premières années. N’as-tu donc aucune estime de toi?

Il regarda son ennemi avec dédain. Celui-ci n'osait même plus bouger. Peut-être était-ce de peur, ou plutôt de colère. Ou de honte. À savoir.

- Apparemment non.

Il tourna son attention vers le garçon qui courrait dans l’intention d’aller chercher le préfet des Serpentard.

- Hey! Garçon!

Le gamin s’arrêta et se retourna d'un air perplexe.

- Pas besoin. Lupin est un vrai préfet. Il m’a justement conseillé de ne pas faire de mal au pauvre Severus. Je crois que je vais suivre son judicieux conseil.

Le garçon sembla hésiter durant quelques instants, jeta un coup d’œil au préfet puis rebroussa chemin dans l'intention de retrouver son petit monde. Sirius sourit en s’avançant vers Rogue pour lui murmurer à l’oreille

- Pas si malin les premières années on dirait…

La pointe de la baguette de Sirius pointait sur le torse de Rogue et il murmura en séparant chaque lettre

- Petrificus Totalus

Rogue n’eut pas le temps de bouger, ou même de se douter que Sirius aurait réellement le cran de lancer un sort en public. Or, Sirius avait pris le temps de penser à cela et étant donné que les Serpentard s'étaient plus ou moins éloignés, son sort n'allait pas attirer leur attention. De loin, nous aurions eu l’impression que le jeune Serpentard ne faisait que tenir froidement tête au Gryffondor sans broncher. De lui, il pourrait paraitre téméraire, mais en fait, ce n’était que ses yeux qui bougeaient à présent. Ils bougeaient si vite que Black se demanda si Severus éppouvrait une certaine panique.

- Tu aurais dû agir quand je t’en ai donné l’occasion, pauvre crétin

Sirius murmurait toujours. Les Serpentard qui étaient dans le coin ne pouvaient remarquer la différence. Black avait toujours été un maitre dans la DCFM, ce qui rendait ses sorts puissants et redoutables mais aussi silencieux.

- Je te laisse des chances tu sais. Je me demande à chaque fois pourquoi tu es assez stupide pour ne pas les prendre. Je sais pourtant que ton sang bouille de rage en ce moment, il bouillait aussi tantôt. La prochaine fois que je te provoque Severus, au lieu de t’enfuir comme un trouillard ou te cacher sous les jupes des premières années, confrontes moi. Cela va me faire un plaisir de te donner une chance. Au moins une chance de me battre. Je suis gentil quand je le veux Severus, mais pas envers les lâches.

Black soupira avant de se retourner vers Remus, qui n’avait pas bougé depuis le début. Il savait que celui-ci devait être plus ou moins fâché contre lui. C’était normal. Il ne pouvait pas ne pas être fâché, ça c’était son côté préfet. D’un autre côté, il était certain qu’en sortant de là, celui-ci lui donnerait une petite tape dans le dos en ricanant. Remus ne prenait jamais vraiment part à l’action, mais il avait un don pour la raconter. Pour cette raison, il était certain qu’en voyant James et Peter au dîner, qui d’ailleurs arrivait à grand pas en se fiant à son estomac, Remus se ferait un plaisir de tout raconter. N’ayant jamais vraiment aimé relater des histoires, Sirius se ferait un plaisir de l’écouter en approuvant ou en glissant quelques détails de plus ici et là.

Il passa devant Remus en lui murmurant

- Si tu veux passer pour le gentil préfet, je te conseille de le dé-pétrifier avant de me rejoindre. Je ne t’en voudrai pas, mais je ne voudrais tacher ton badge non plus.

Après avoir donné une petite tape sur l’épaule de son meilleur ami, il commença l’ascension des escaliers sans se retourner. Sirius n’avait jamais de remords.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Tumblr_luwgqhfRXZ1qic5s7o1_500
Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

ø 6EME ANNEE - PREFET

ø 6EME ANNEE - PREFET
Remus Lupin


▌Messages : 100


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 46

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeMar 23 Juil 2013, 15:24

- Lupin, tu es un Préfet et Black veut un duel apparemment. Tu ne fais rien ?

Quel toupet celui-là ! Remus l'avait sauvé d'un long séjour à l'infirmerie et il se permettait d'être hautain, l'adolescent aurait voulu qu'il fasse quelque chose qui aurait pu les pousser à lui faire du mal car il voulait vraiment lui faire ravaler son venin. Il l'exaspérait profondément, rien que de le voir ça le rendait nerveux et agressif, c'était un débat intérieur qu'il ne laissait pas paraitre, sauf peut-être à Sirius plus tard lorsqu'ils auront quitté ce cachot grouillant de reptiles acerbes et le mot était un euphémisme. Ils étaient un poison insidieux tous autant qu'ils étaient ( sa vision de ne pas juger quelqu'un à son blason commençait à se ternir véritablement ) et sa pensée se confirma en voyant les marmots de premières années le traitaient comme une goule stupide. Ils l'avaient rabaissé en sous-entendant qu'il ne méritait pas son titre de Préfet et ça le rendit impassible ( il se fichait pas mal de l'avis d'enfants qui ne connaissent rien au travail que constitue cet honneur ), mais le pire avait été ces mots: "Vous n’avez pas le droit d’être ici. " Bien sûr qu'ils en avaient le droit ! Le cachot n'était pas privatisé pour les Serpentard à ce qu'il savait. C'est comme s'il leur avait dit de ne pas aller au septième étage car c'était le sanctuaire des Gryffondor ! Il n'avait qu'une envie, se défoulait sur eux mais il fit un effort mental, il était plus intelligent que ça.

- Petrificus Totalus.

Un rictus fendit ses lèvres, il avait une aversion pour Rogue, aversion partagée par les autres maraudeurs et cette confrontation ne faisait que renforcer ce sentiment mesquin. Se cachait derrière des bambins, c'était misérable. Il savait que Sirius redoutait sa réaction vis-à-vis du sortilège qu'il avait fait subir à Severus mais il n'était pas d'humeur à le sermonner et même s'il ne le prononcerait jamais à haute voix, il approuvait le tourment qu'il lui avait infligé. Il ne pensa même pas une seconde à s'interposer entre son ami et le Serpentard, c'était leur confrontation à eux, bien qu'il aurait été là si les choses avaient tourné au drame. Heureusement aucun préjudice ne vint amplifier la situation au point de la rendre délicate, voir dangereuse.

- Si tu veux passer pour le gentil préfet, je te conseille de le dé-pétrifier avant de me rejoindre. Je ne t’en voudrai pas, mais je ne voudrais tacher ton badge non plus.

Il était en colère, pas contre lui bien sûr ! Mais ce sentiment irascible était difficile à chasser. Avant de rejoindre Sirius, Remus vint d'un pas assurer faire face à Rogue et lui parla d'une voix douce, calme, tel un murmure en le regardant droit dans les yeux.

Tu n'es pas mon ami, tu n'es pas mon ennemi, tu n'es rien ni pour moi ni pour personne. Sirius t'as fais une fleur et il est vrai que je suis un très mauvais Préfet et tu sais pourquoi Servilus ? Il s'approcha de son oreille pour que sa confession reste seulement entre eux deux. Pour mes amis je suis prêt à beaucoup de choses, d'énormes sacrifices, tu n'as pas intérêt à venir te venger de Sirius lorsqu'il aura le dos tourné car si tu fais, non, si tu oses ne serai-ce que pensé à lui faire du mal. Je serais toi et à chaque pleine lune je tremblerais de frayeur, car oui. Si tu oses te rebeller contre nous, mon côté méchant loup risque de ressortir et personne, ni même toi, ne désirent voir cela. J'espère que j'ai été clair, il le dépétrifia d'un geste discret et avant de rejoindre Sirius il lui lança. On ne touche pas à mes amis Servilus.

À la hâte, pas parce qu'il voulait fuir Rogue et qu'il n'assumait pas ses propos, mais car il voulait rattraper son meilleur ami, Remus monta quatre par quatre les marches menant à la sortie. Plus tard dans la journée, Patmol et Lunard rejoignirent Peter et James à la Grande Salle. Comme l'avait pressentit Sirius, Remus leur conta leur petite péripétie en omettant de dire ce qu'il lui avait susurré à l'oreille du vert et argent avant de quitter le cachot. Il n'avait pas besoin de leur dire qu'il était prêt à tout pour eux, ils le savaient et eux aussi seraient là quoi qu'il arrive pour lui.  Ils étaient les maraudeurs, les copains inséparables de Poudlard, ceux qui font dresser les poils sur la tête de leur professeur, oui, c'était eux les rebelles rouges et ors et rien, surtout pas un trouillard aux cheveux gras, ne pourrait s'interposer sur leur route.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] 30.28
Revenir en haut Aller en bas
Severus T. Rogue

ϟ 6EME ANNEE

ϟ 6EME ANNEE
Severus T. Rogue


▌Messages : 114
▌Âge réel : 05/06/1986
▌Âge du perso : 33
▌Avatar : Ben Barnes
▌Année à Poudlard : 6e année
▌Métier exercé : Étudier ... Encore étudier ...


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Sang-Mêlé
▌Gallions : 9

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitimeVen 16 Aoû 2013, 23:42


Il n’avait aucune honte à faire appel à ces enfants, car notre jeune homme ne les héla point. Il ne fit aucunement appel à ces derniers. Les nouveaux Serpentard furent venus de leur propre chef et malgré que, oui, Severus se sentait honteux il n’en dit rien envers Sirius. Ce dernier aurait été trop heureux d’entendre sa voix faible, timide, apeurée … Il n’osait même plus respirer croyant que peut-être ce seul mouvement lui ferait perdre sa position droite et avenante. Détournant le regard vers les enfants déguerpissant à vue d’œil, il ne réagit absolument guère plus. Non qu’il regrettait, mais ces derniers étaient une belle preuve de l’arrogance des Maraudeurs. Ils auraient pu faire jouir une rumeur de plus … Quoiqu’une photo soit plus pratique, mais évidemment on faisait avec les moyens du bord.

- Qu’est-ce que tu me veux … Black ?

Il venait de ressentir le bout de bois d’une baguette contre son torse et sursautant, aussitôt, il se tourna vers Sirius Black sur ses devants. Ce dernier se moquait ensuite … Il l’insulta. Ses propres paroles n’avaient rien amené pour le faire taire comme l’habitude le laissait entendre. Le Serpentard était enivré par la peur. Il en baissa les yeux. Ce fut une grave erreur, car bien vite ses forces semblaient l’avoir quitter … Sans pour autant le faire totalement. Sa main tâcha de se serrer autour de sa baguette magique, mais rien ne pouvait y faire. Les muscles de son bras refusèrent d’obtentérer. Le sortilège du saucisson fut très bien exécuté hormis une chose : il aurait du tomber. Ce fut la pensée de croire que Sirius manqua à moitié son sortilège qui l’empêchait de craquer. Il tâchait de descendre le regard incapable de faire face au Maraudeur … Il n’en avait pas la force. Ses muscles statufiés, cela n’enlevait pas la sensation de peur, de stress intense en son cœur. Une minute de plutôt, il avait cru recevoir un coup de poing au visage. Non, cela n’aurait pas été la première fois. Toutefois, ces fois l’emplissaient toujours de peur … Encore cette peur. Et Sirius amenant le terme lâche. Par sa proximité, Severus aurait voulu cracher au visage de cet idiot. Un lâche … Un lâche ? Les Maraudeurs l’étaient plus que tout autre l’attaquant toujours 4 – ou deux – contre 1. Jamais il ne se trouvait seul à seul. Jamais ! Ils n’avaient pas une once de jugeote que ce battre. Idiots songea-t-il de toute sa forte haine, mais Sirius disparut à sa vue … Sur le moment, Severus avait cru en une attaque par derrière. Ah … Évidement, les Gryffondor étaient incapable d’une attaque aussi intelligente. Seul Remus vint à lui comme son cher petit copain lui fit remarquer.

Des menaces ? De simples menaces … C’était à en rire malgré que sur le coup le stress remonta d’un cran en lui. Les pas de Sirius s’éloignaient de plus en plus et seuls les chuchotements ténébreux de Lupin restaient planants autour de ses oreilles. Subitement, Severus se sentit tanguer comme si emporter vers l’avant. Il avait été tendu tel un élastique vers le haut et maintenant ses jambes le lâchèrent pour s’effondrer au sol les genoux en deuxième merci à ses réflexes grandiloquents les mains touchèrent en premier.

Severus Rogue resta un moment dans cette position retrouvant peu à peu ses sens. Peu à peu, il reprenait de plus amples inspirations. Il s’assit et se passa la main dans ses cheveux de jais. Titubant, le jeune homme se releva tremblant de ses membres … Il n’avait pas faim ni rien. Reprenant son sac, Severus passa finalement le mur vide permettant d’accéder à la Salle commune et alla directement à sa chambre lire, faire quelques devoirs ... Et songer. Songer à elle.

FIN du Rp

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Where do I go from here ?

¤ Quel est le vrai bonheur ? ¤
Le bonheur est une chose éphémère. Je l'ai appris il y a de cela maintes années déjà. Je ne le croyais pas pouvoir me revenir. Il y a réussi pour repartir de plus belle. Chaque chose que je fais n'est pas assez bien pour toi. Donc, je ne ferais plus que ce qui m'intéresse moi maintenant même si ... Si ...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] _
MessageSujet: Re: [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]   [Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Sept 76] Feu et Eau, chien et chat [Sirius & Remus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LUMINUS mâle Pinscher de 6 ANS, aveugle et énucléé
» Le réveil du chat
» La danse des sept voiles...
» Chat méchant
» recherche chien petite taille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« L E V I C O R P U S ! » :: Poudlard | Interieurs :: ☬ Sous sols ☬ :: Les cachots-