AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
« L E V I C O R P U S ! »
Bonjour à toi Invité! La communauté Levicorpus t’accueille dorénavant dans son havre de paix qu'est Poudlard. Pour cela, il ne te suffit que d'une seule chose : clique sur le bouton inscription. Te laisseras-tu tenter par l'aventure ? Wink



 

Partagez
 

 [Sept. 76] Préfète parfaite | Pv Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Briséis O. Spelliard

❋ ADMINISTRATRICE

❋ ADMINISTRATRICE
Briséis O. Spelliard


▌Messages : 610
▌Avatar : Cintia Dicker
▌Année à Poudlard : 6e
▌Métier exercé : /


Feuille de personnage
▌Pureté du sang: Mêlé, pour le plus grand déshonneur de la famille.
▌Gallions : 54

[Sept. 76] Préfète parfaite | Pv Lily  _
MessageSujet: [Sept. 76] Préfète parfaite | Pv Lily    [Sept. 76] Préfète parfaite | Pv Lily  Icon_minitimeMar 16 Juil 2013, 13:16

D'accord. Cette fois, je m'étais levée de mon plein gré au beau milieu de la nuit. Ce n'était pas comme la fois où je m'étais malencontreusement retrouvée enfermée dehors, endormie dans le Parc, et que me retrouver au beau milieu des couloirs à une heure impossible avait été indispensable. Cette nuit-là, j'étais tout à fait coupable, responsable, consciente de ce que je faisais. Et le danger me procurait un agréable frisson qui m'aiderait à dormir quand je rentrerai. Un sentiment jubilatoire, une sorte d'euphorie et un léger stress qui me permettait de dépasser toutes mes limites. Une sensation tout à fait délicieuse qui ne s'éteignait pas, après six ans d'escapades nocturnes plus ou moins réussies.
Cette semaine avait été catastrophique. J'avais l'impression que Merlin passait toute sa mauvaise humeur sur moi. Je ne croyais pas vraiment au karma et à ces choses-là, mais quand même, je n'avais rien fait qui puisse justifier cette malchance incroyable et tant d'injustice me dégoûtait.  
Toutes les nuits que j'avais passées hors du dortoir s'étaient mal passées depuis ce début de sixième année. Pourtant, je procédais exactement comme avant. Peut-être était-ce lié à notre âge. Maintenant, plein d'autres élèves voulaient sortir après le couvre-feu. Les hormones? Une crise d'adolescence un peu en retard? Des futurs insomniaques ? Je n'en avais aucune idée, mais ils gâchaient tous mes plans !
C'est pourquoi, cette nuit-là, j'avais décidé de m'accorder une petite virée nocturne que j'estimais presque sans danger. Mon objectif ? Trouver la salle de bain des Préfets, qui disait-on était situé quelque part au cinquième étage, et prendre un bon bain brûlant avec des tas de savons multicolores et plein de mousse. Le petit problème ? Je ne savais pas où se situait la salle exactement, et Picott et ses amis les Préfets rôdaient peut-être aux alentours. Cependant, comme j'étais très têtue, ces petits inconvénient n'allaient pas suffire à me convaincre de ne pas m'y rendre.
C'est pourquoi, alors qu'il était à peine vingt-trois heures trente, je me promenais tranquillement au cinquième étage, bien loin de mon dortoir.
J'avais cette fois à peu près prévu mon plan ; habillée d'un débardeur et d'un leggins noirs, j'étais bien plus discrète que la dernière fois, j'avais pris soin d'attacher mes cheveux et de retirer mes chaussures. Bon, d'accord, j'avais un peu oublié que les nuits en Angleterre, même début Septembre, sont assez glaciales, et je commençai à avoir un peu froid en marchant pieds-nus sur les dalles fraîches du château. J'espérai éviter un rhume idiot -il ne manquerait plus que ça, comme si Merlin ne s'acharnait pas assez sur ma petite personne. Un tic tac régulier attira mon attention ; une horloge, au milieu du couloir, m'indiqua que j'avais quitté mon dortoir depuis un peu moins d'une dizaine de minutes.
Heureusement, je n'étais pas le genre de personne qui avait besoin d'énormément d'heures de sommeil. Il m'arrivait couramment de ne dormir que quelques heures et d'être tout de même en forme. Je rattrapais généralement le sommeil perdu en Histoire de la Magie ou en Divination.
Pour une fois, j'avais un petit compagnon pour mon expédition nocturne. Je souris en jetant un œil à la bestiole qui me tenait compagnie. Une petite hermine blanche adorable qui avait été ensorcelée à sa naissance ; de ce fait, elle devenait toute bleue quand on la caressait. C'est pour cette caractéristique si spéciale que je l'avais choisie, du haut de mes onze ans, étant allergique aux chats et ayant la Volière de Poudlard à disposition. Quant aux crapauds, ils étaient bien trop laids pour que j'en veuille un, surtout capricieuse comme j'étais à l'époque ; aucun animal n'était assez bien pour moi. Cette petite hermine, en revanche, m'avait immédiatement plu. Perchée sur mon épaule, elle en bondit soudain pour se retrouver par terre. Un peu déséquilibrée et surprise, je voulus me baisser pour l'attraper mais elle se faufila derrière une armure. Agacée par son manège, je lui sautai dessus mais elle remua tellement que...
BOUM !
Un énorme vacarme retentit quand l'armure s'écroula au sol. L'hermine, non contente d'avoir seulement réveillé toute l'école, et un peu effrayée, s'enfuit à toute vitesse. Moi, un peu sonnée, me relevai plus difficilement et partit en courant dans la première direction qui s'offrit à moi en entendant des pas, sans même me rendre compte que je me dirigeai vers la personne qui voulait m'attraper.
Se jeter dans la gueule du loup, expression parfaitement appropriée à ce moment-là quand je pris une tornade aussi rousse que moi dans la figure. Assommée pour la deuxième fois en à peine deux minutes, je restai cette fois sagement allongée par terre et portai mes mains à mes tempes. Mon cœur battait à cent à l'heure et une douleur me vrillait le crâne.
La personne que je venais de percuter était rousse, donc. Or, il n'y a pas trente-six Préfètes rousses, et je n'avais pas du tout envie de voir celle que je connaissais. Évidemment pas une Serpentard, qui aurait pu éviter les sanctions...
Qu'est-ce que je disais.
Merlin s'acharne sur moi.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    briséis opale spelliard

    I'll take one shot for my pain,
    One drag for my sorrow.
    Get messed up today,
    I'll be okay tomorrow.
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Sept. 76] Préfète parfaite | Pv Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La danse des sept voiles...
» Et si le temps s'arrêtait ? [ Lily Evans ]
» Je ne veut pas d'une vie parfaite, je veut une vie heureuse
» Les Pantins, euh Liens, de Lily-Rose ♥
» Manga | Personnages pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« L E V I C O R P U S ! » :: Poudlard | Interieurs :: ☬ Cinquième et sixième étage ☬-